Le soleil bat des cils

Le soleil bat des cils,
Se réveille et enfile
Un nuage tout frileux,
Pâle ombrage pour mes yeux.

Petite pause au soleil,
J’ose penser au – merveille
Petit roi qui ravit
Dans l’émoi mon esprit.

Ciselant mon désir,
Incisant ce plaisir
Aux portes de l’envie
Et qu’importe si je vis.

Nul répit sous ces cils,
J’épie le temps, au fil
Inassouvi où je suis

Sa dévouée, sa conquise
Dans pensées si exquises.

Conquises

Deux demoiselles s’étirent dans la lumière et l’espace.

Technique(s) : Photographie
Matériaux : Tirage sur papier
Dimensions (cm) : 30 X 20
Date : 1996

Prix : Réservé