Les larmes se sont tues
Fin d’un temps délétère
A la terre descendues
A l’image d’une pierre
Polymorphe, étendue
D’un cercueil qu’on enterre

Plus de cris
Plus d’éclats

Et la page se referme
Sur elle-même, et se plie
Et s’envole, toute en elle
Et s’altère, sans un bruit

Fin d’un état
Fin des aveux
Mise en aplat

                    Surgissement
                    d’un autrement
                    Vaporeuse
                    transparence

La dernière pierre
Ensevelie
Naissance d’une autre
D’une nouvelle vie
L’instant d’après
La pierre d’après.

 

Entre-deux

C’est l’histoire d’une fin.
C’est l’histoire d’un commencement.
Dans cet entre-deux, il y a…

Technique(s) : Sérigraphie, autoportrait
Matériaux : Tirage sur papier
Dimensions (cm) : 70 X 55
Date : 1989

Prix : Réservé