Si j’étais une feuille,
Une larme, un écho,
Si j’étais une larme,
Un sanglot qui désarme,

Si j’étais une larme,
Une peur, plus de mots,
Si j’étais désarmée,
Un écho dans la nuit…

Que ma nuit soit remplie
De vides avides, de larmes arides
Que ma nuit sursaute
De mes pas dans le vide,
Sans un pas, sans un saut…

De page en fil,
J’en retrouve mes mots.
D’écueils à mon cœur,
Je retrouve mon écho.

Et mes mots sont la page,
Et mes mots sont le saut
Que j’accueille en mon cœur
Car si j’étais ;
Je suis cette feuille.

Egriffures

Cicatrices indélébiles d’ébats volatiles.

Cicatrices indélébiles

Technique(s) : Photographie
Matériaux : Tirage sur papier
Dimensions (cm) : 30 X 45
Date : 2017

Prix : Réservé