D’anicroche à ricochet
Tout est rondeur envolée
Où les ailes se désirent
Noires et virulentes
Envolées sans détours,
En nuées volubiles,
En oiseaux matriciaires
Accouchant d’hirondelles.

Et ces ailes qui s’agitent
Forment en éclats de vol
Des myriades de mots
Essoufflés, volatiles,
Qui s’élancent et quadrillent
Le mugissement des flots
Et se croisent, et se vrillent,
Impétueuses farandoles !