Le soleil continuait,
Sans ambages,
Avec galanterie,
A chatouiller la gambette,
A caresser le cheveu doux

C’était un matin de lumière,
De ceux qui tissent mes journées
L’œil alerte,
Le pied vif,
Je décidai de m’aventurer
En effilant ses rayons
Un à un,
Sans me soustraire à ses clins d’oeil,
Sur le fil d’un aparté.

Oui, c’était une belle journée
Où le soleil se déhanchait,
Se jouant des stores à cœur,
Nourrissant de chaleur
Mon corps froid, lézardé

Et comme de rouge
Mes joues fardaient,
Et comme de feu
Je me fondais,
J’ai décidé de mettre une pause
Aux rayons blafards qui titillaient

Et comme le noir tirait sa couverture,
Et comme le jour se tamisait azur,
J’ai dit merci,
Il était temps
… Et j’ai tiré le rideau ?