Une fenêtre s’est ouverte
Sur ma journée de flâneries.
Dans cette bulle, un passage
Ouvrant sur le visible dehors,
Sur le coeur qui bat dedans.
Et dans ce cadre
Orné de gris, de vert, de blanc,
Tant de choses à voir
Qui racontent sans parler !

Retour en arrière…

Dans une fenêtre qui s’ouvre,
Au fond, la limite est ténue
Entre ce que nous voyons dehors,
Et ce que nous offrons à voir dedans,
Dans la respiration de volets
Qui s’entrouvrent,
Ou qui s’ouvrent en grand.
Et dans cette limite mouvante,
Frontière de dehors à dedans,
De regards en croisements ;
Une question se pose, latente,
En vrilles d’échos
De vous à moi…
Sur qui est dehors,
Et qui est dedans ?