Le 42ème salon d’automne vient à peine de se terminer, souvenirs arc-en-ciel autour d’oeuvres comme de rencontres incroyables… Oui, que du bonheur !
Le talent était présent en toute part du magnifique Château de La Porte, mêlant avec élégance son contemporain à l’historique des plafonds peints anciens.
Ainsi, de délicates sculptures côtoyaient des peintures chatoyantes, virevoltantes, enflammées,… Tout était beau à contempler.

Dans ce cadre et ce contexte, mes bas-reliefs étaient à leur place, accueillant le visiteur à l’entrée de la bâtisse,  Tolmyek de la Gémellité regardant droit devant celui qui entrait. Placé à la droite des Âmes-Soeurs, il faisait le pendant du Gardien qui finissait d’entourer Alyazïs et Metsamé.
Admiratif, questionnant ; son public était à mon rendez-vous pour en connaître toujours plus sur ce que cette série naissante porte en elle, par-delà les temps et les tendances, iconique et intemporelle

Je remercie toutes ces belles personnes rencontrées pour nos discussions passionnées, pour l’intérêt qu’elles portent à mon travail dans son ensemble, dans son univers poético-fantastique. Merci à vous : Noëlle, Jeannine, Jacques, Andrée, Sylvaine,… Merci à tous ceux dont je ne connais pas le nom et avec lesquels j’ai si bien discuté 😉
Je remercie aussi et encore les organisateurs de ce salon qui travaillent d’arrache-pied pour que son écrin historique brille de tous ses artistes sélectionnés et assemblés avec tout autant de talent.
Merci à tous, et à très bientôt pour une autre suiiiiite !