Mon regard s’est posé un instant

Sur cet escalier des senteurs…

Et ce fut un arbre évoluant

En rayons de verdure,

Tournant dans la terre,

L’ocre et la lumière.

Du tronc poussait la tête

En hauteur, en rondeur.

De la tête naissaient d’autres troncs

En devenir d’une forêt…

… Magique ; était dans cet instant, cet arbre

Qui s’offrait à mes yeux, autrement,

Juste en prenant le temps de le cueillir

Du regard…