La saison 2018-2019 des AMAP Henri-Matisse vient de s’achever, offrant de découvrir une exposition résumant tout le travail de l’année écoulée, ouverte au public du 19 au 23 juin.

Dessin, peinture, sculpture, céramique, gravure, photographie ; ces six disciplines étaient à l’honneur, pratiquées par des publics de tous âges et réunies le temps de cette rétrospective dans le grand espace de la salle Irène Joliot-Curie à Vénissieux.

Ainsi, des architectures fantastiques inspirées de Gaudi côtoyaient d’autres cabanes plus intimes, des animaux merveilleux, des peintures de passages, des visions de « fractures« , d’autres entassements structurés, des visages, des paysages,…
Oui, les paysages étaient immenses dans leur pluralité, dans leur intime exprimé, dans leurs différences si complémentaires qui témoignent aussi de la richesse du tissu vénissian participant. Chacun se racontait dans d’autres formes que les mots, explorant le visuel, l’instinctif, le sensible dans tous ses états,…

Pour ma part, je présentais avec l’atelier sculpture mon nouveau bas-relief : « Le Gardien », ainsi qu’un duo attendrissant d’une mère et son enfant : « Aldendiia ».
Avec l’atelier gravure, je présentais ma gravure : « Lignée« , ainsi que ma série de linogravures « Mouvances« .
D’autres oeuvres sont en devenir, que je vous offrirai de découvrir en leur temps, en leur heure.
Pour l’instant, voici quelques instantanés de l’exposition qui vient de se terminer, que je vous offre en partage dans toute leur créativité.
A très bientôt  pour la suiiiiite !