Ce dimanche 02 février était un jour de soleil. Pas en dehors où il pleuvait un triste temps… Mais à l’intérieur du centre social du Moulin à Vent, à Vénissieux, où les lumières brillaient pleins phares sur la création sous toutes ses formes.
Comme il était annoncé au programme : « Les Arts s’y exposaient » en mille couleurs, entre peinture, dessin, sculpture, photographie,…
Mais ce qui tenait le plus chaud aux yeux, le plus chaud aux coeurs : c’était le bonheur du partage et la bonne humeur de l’équipe organisatrice qui ricochaient de mur en mur,  inondant exposants et visiteurs le temps de cette journée qui est passée tellement, tellement vite !

J’y exposais Le Passage et Les Limbes, Entre-deux, mais aussi Nos cousins lointains qui ne sont jamais bien loin 😉
J’ai ouvert en grand les portes de cet univers poético-fantastique en 2016,  accompagnée de Mélyséa, Ismet, Milésine, Mylak, et de tant d’autres personnages attachants de notre immense famille. Depuis, elles ne se sont jamais refermées, s’agrandissant, élargissant mes horizons. Et j’y traverse chaque jour de nouveaux espaces, toujours plus loin. Espaces que je vous offre en partage au fil de mes explorations. Espaces que je découvre autrement dans l’émotion de votre regard, dans nos mots partagés et ce qui m’apparaît en retour, au fil de ce que je n’avais pas « prévu », dans mon travail de plus en plus en lâcher-prise…
Hier, j’ai encore beaucoup appris sur ce qui lie Le Passage et Les Limbes, au-delà des lignes – magiques – qui se continuent d’une toile à l’autre. C’est bien plus profond, tellement plus puissant, dans mon regard élargi de distanciation…

Mais je ne vous en dis pas plus ! A chacun son regard sur l’oeuvre et ce qu’il veut en accueillir pour lui. Venez découvrir ces nouvelles peintures ainsi que d’autres  actuellement en cours au fil de mes prochains salons… 2020 nous promet beaucoup d’autres belles surprises… A suiiiivre !